mercredi 28 mai 2008

1 500 000 enfants, 1 500 000 papillons

Message envoyé par ma copine Dina sur le forum de France Patchwork :

En vue d'immortaliser le souvenir des 1,500,000 enfants qui ont peri
pendant la Shoah, le Musee de la Shoah à Houston organise
actuellement un immense projet de "Papillons".
Le but est de dessiner/coudre/broder des papillons (taille maximum
20 x 25 cm).
Le but est donc de recevoir un papillon par enfant.

Les blocs finis sont à envoyer avant le 30 juin 2008 à l'adresse suivante :
Holocaust Museum Houston,
Education Department
5401 Caroline St. - Houston TX 77004, U.S.A.

Ne pas oublier de noter les noms et adresses derrière chaque bloc.

Pour plus d'informations, voir sur leur site :
[www.hmh.org]

Voici mon papillon que je vais envoyer :



Pour le faire, j'ai utilisé le tissu turquoise que Dina m'avait offert lors de notre première rencontre à Lyon.

Pourquoi un papillon ??? Voici ce poème pour répondre à la question :


LE PAPILLON

Le dernier, le tout dernier,
Si richement, si brillamment jaune, éblouissant
Peut-être, si les larmes du soleil
chantaient contre une pierre blanche...

Un jaune, un tel jaune
S'envole avec légèreté‚ vers les hauteurs.
Il est parti, j'en suis sûr, parce qu'il souhaitait
Embrasser le monde,
en un au-revoir.

Pendant sept semaines j'ai vécu ici,
Enfermé à l'intérieur de ce Ghetto
Mais j'y ai retrouvé les miens.
Les pissenlits m'appellent
Et le marronnier - blanc chandelier -dans la cour.
Mais je n'ai jamais vu un autre papillon.

Ce papillon était le dernier.
Les papillons ne vivent pas ici,
Dans le Ghetto.

Pavel FRIEDMANN, né le 07.01.1921 à Prague,
déporté à Terezin le 26 avril 1942,
mort le 29 septembre 1944, à Auschwitz.


1 commentaire:

Nathalie L. pour Histoires de boites à couture a dit…

Un papillon bleu comme l'espoir ... un papillon qui représente un enfant, je suis émue de le regarder.